Chronique de la décennie noire

À la fin des années 1980, sous la pression de la rue, l’Algérie connaît une période de démocratisation. C’est à ce moment-là qu’émerge le Front islamique du salut (FIS), un parti qui prône l’instauration de la charia. En décembre 1991, alors que les leaders islamistes sont emprisonnés, se tient le premier tour des élections législatives, où le FIS rafle plus de 47 % des suffrages. L’armée annule le second tour et dissout le parti. Le pays bascule alors dans une guerre civile qui opposera le régime militaire à plusieurs groupes de guérilla islamistes. Assassinats, attentats, massacres de civils : près de 100 000 personnes périront au cours de cette « décennie noire ». Comme le relève El Watan, « les essais publiés sur cette période trouble de l’histoire nationale sont rares ». Le Coup d’éclat d’Amer Ouali vient combler cette lacune, salue le quotidien algérien. Pour le journaliste Mustapha Hammouche, qui a préfacé l’ouvrage, Ouali donne des clés de compréhension de ce conflit qui a « transformé une tentative d’évolution démocratique en une ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Le Coup d’éclat. De la naissance du FIS aux législatives avortées de 1991 de Amer Ouali, Frantz Fanon, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Le monde en parle Récit d’un G8 dramatique
Le monde en parle Barça, la fin de l’âge d’or
Le monde en parle Un conte pour adultes

Aussi dans
ce numéro de Books