Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Danse et crime, ou les deux visages du Mexique

Le Mexicain Guillermo Arriaga se définit avant tout comme un romancier, même si c’est son travail de scénariste, notamment sa collaboration avec le réalisateur Alejandro González Iñárritu (Amours chiennes, 21 grammes, Babel…), qui l’a fait connaître du grand public. Salvar el fuego, son cinquième roman récompensé du prix Alfaguara, offre une plongée dans la société mexicaine contemporaine au travers de la rencontre de deux personnages que tout oppose. D’un côté, il y a Marina. Issue d’une famille fortunée, cette chorégraphe reconnue mène une vie confortable avec son époux et ses trois enfants. De l’autre, José Cuauhtémoc. Membre influent du milieu du crime organisé, il est condamné à une peine de 50 ans de prison pour meurtres. Entre eux se noue une liaison amoureuse laissant entrevoir la possibilité d’une rédemption.

« La colère et la peur. Pour Guillermo Arriaga, la société mexicaine est écartelée entre ces deux sentiments : c’est un pays où cohabitent l’amour et la violence, l’art et les inégalités, les intellectuels et les assassins » observe la journaliste Virginia Bautista dans le quotidien mexicain Excelsior. Fervent admirateur de Faulkner, Arriaga tisse un récit polyphonique dans lequel chaque personnage s’exprime dans une langue qui lui est propre.Le romancier a puisé dans les souvenirs de son enfance passée à Iztapalapa, un quartier défavorisé à l’est de la capitale mexicaine, pour émailler son texte de mots d’argot et d’expressions populaires. « Arriaga envoûte le lecteur grâce à des dialogues qui ressemblent à ce que n’importe qui, vivant dans un quartier périphérique de Mexico ou dans une ville frontalière avec les États-Unis, peut entendre » apprécie le journaliste Gustavo Borges dans le quotidien mexicain en ligne Sin Embargo.

 

À lire aussi dans Books : Le roman mexicain sous l’emprise des narcos, janvier/février 2010.

LE LIVRE
LE LIVRE

Salvar el fuego de Guillermo Arriaga, Alfaguara, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Périscope De Lolita à Vanessa
Périscope Chez les fous furieux du Web
Périscope Vaches sacrées

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.