De la publicité sur Wikipédia !

Nous avons déjà rendu compte de la façon dont « l’industrie pharmaceutique cible Wikipédia ». Les méthodes utilisées sont généralement discrètes. Mais pas toujours, comme en témoigne la publicité directe faite par le laboratoire britannique TCS Biosciences Ltd pour un test de détection du parasite falciparum, responsable du paludisme. Dans l’article anglais consacré à la malaria,  le chapitre « Rapid antigen tests » (tests antigène rapides) s’ouvre par cette publicité directe : « OptiMAL-IT détecte rapidement falciparum jusqu’au niveau de 0,01% de parasitémie et son absence jusqu’au niveau de 0,1% ».

Partie intégrante de l’article de Wikipédia (qui se flatte de respecter la « neutralité de point de vue »), cette publicité gratuite, est donc diffusée  auprès des  55 millions de visiteurs de la version anglaise de « l’encyclopédie libre ».

Selon l’Institut Pasteur le paludisme tue un enfant toutes les trente secondes en Afrique.


=> Pour comparer : lire les articles des encyclopédies Universalis et Britannica sur la malaria

SUR LE MÊME THÈME

WikiGrill La schizophrénie
WikiGrill Colonie israélienne
WikiGrill Rouhollah Khomeiny

Dans le magazine
BOOKS n°121

DOSSIER

Tous traumatisés !

Chemin de traverse

14 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Soigner mes traumas

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

John Donne, poète rock’n’roll

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire