Faux-semblants statistiques

Formidable outil d’analyse des données, la statistique joue un rôle crucial dans la société et la science. Un résultat « statistiquement significatif » est le Graal des chercheurs. Mais beaucoup de ces résultats se révèlent après coup inexacts et trompeurs. En cause, l’application à l’aveugle d’une méthode dont les scientifiques pensent à tort qu’elle a fait ses preuves.


Malgré l’impondérabilité de nos choix, du hasard et des circonstances, les mathématiques nous révèlent ce que c’est qu’être humain. Ici, 67° Body Arc Off Circle Center (1975), de Robert Cumming.

Harold Eddleston, un homme de 77 ans des environs de Manchester, avait appris quelques jours plus tôt qu’il avait un cancer. Un samedi matin du mois de février 1998, encore sous le choc du diagnostic, il reçut la plus triste nouvelle qui soit. Il allait devoir affronter l’avenir seul : son épouse bien-aimée venait de mourir d’une crise cardiaque.
Inquiète pour la santé de son père, la fille des Eddleston appela le médecin de famille, Harold Shipman, un homme du cru qui jouissait d’une excellente réputation. Celui-ci se rendit chez M. Eddleston, s’assit à son chevet, lui prit la main et discuta affectueusement avec lui. Lorsqu’il prit congé, la fille de M. Eddleston lui demanda son pronostic. L’air sombre, il lui répondit : « À votre place, je ne lui achèterais pas d’œufs pour Pâques. » Le mercredi, M. Eddleston était mort ; le Dr Shipman l’avait assassiné.
Harold Shipman est un des plus prolifiques tueurs en série de l’Histoire. En vingt-trois ans de carrière, ce médecin généraliste affable et ...

LE LIVRE
LE LIVRE

L’art de la statistique. Apprendre des données de David Spiegelhalter, Pelican Books, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Sciences Le secret des anguilles
Sciences Le souvenir que la Terre gardera de nous
Sciences Comment « réensauvager » la nature

Aussi dans
ce numéro de Books