Books c’est aussi deux newsletters gratuites ! Inscrivez-vous !

Femmes, arabes, journalistes

« Je suis syrienne ; une femme qui vit dans le plus masculin des endroits ; une journaliste dans un pays de chefs de guerre ; une laïque entourée de toutes sortes d’extrémistes. […] Je suis la cible idéale, quelqu’un qu’un combattant serait fier d’abattre », écrit Zaina Erhaim dans Our Women on the Ground. Avec dix-huit autres femmes journalistes de langue arabe, elle témoigne de la réalité de son métier dans cette anthologie coordonnée par la journaliste libanaise Zahra Hankir.

Le regard des femmes

« Our Women on the Ground brasse beaucoup de sujets – il y est question d’ambition, de harcèlement et de misogynie, de sexualité, de famille, de courage, de politique, de religion, d’histoire, de vies brisées et de doubles vies – mais au fond, c’est la peur et la perte qui dominent », souligne le critique Dwight Garner dans The New York Times. Deux des textes portent d’ailleurs sur la mort de journalistes.

 

C’est les « printemps arabes » de 2011 qui ont donné à Hankir l’idée de ce recueil. Elle réalise alors que les articles les plus intéressants sont le fait de femmes arabes, explique le journaliste Rupert Hawksley dans The National, le quotidien anglophone des Émirats arabes unis. Elles donnent à comprendre la dynamique de la région d’une manière différente, à travers le regard des populations notamment.

Des journalistes « trop gentilles » ?

Hannah Allam, cheffe du bureau de Bagdad du groupe de presse américain McClatchy pendant la guerre d’Irak, se souvient de s’être fait qualifier de « trop gentille » par ses confrères parce qu’elle se préoccupait du quotidien des civils. « Raconter ce qui se passait en Irak à travers le regard des femmes était révélateur, et plus important, cela donnait un meilleur aperçu de la situation de la population tout entière, écrit-elle dans Our Women on the Ground. Des années de carnage ont fait que la population irakienne est composée pour plus de la moitié de femmes, qui assument pour beaucoup le rôle de chef de ménage puisque leurs hommes sont morts, portés disparus ou en exil ».

À lire aussi Books:Réalités arabes, mai-juin 2018.

LE LIVRE
LE LIVRE

Our Women on the Ground: Essays by Arab Women Reporting from the Arab World de Zahra Hankir, Penguin Books, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Déracinés de Calcutta
Périscope Fou, vraiment ?
Périscope Papillonner avec Nabokov

Dans le magazine
BOOKS n°105

DOSSIER

Testostérone : la masculinité toxique

Chemin de traverse

16 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Toxicités croisées

Bestsellers

Hiram, esclave et super-héros

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.