Gare aux lubies alimentaires !
par Amandine Meunier

Gare aux lubies alimentaires !

Préconisé par quantité de sites de santé et par divers charlatans, le « régime alcalin » est une dangereuse aberration médicale.

Publié dans le magazine Books, janvier/février 2018. Par Amandine Meunier
«Maux de tête, insom­nies, ballonnements ou digestion difficile : tous ces petits soucis sont peut-être dus au déséquilibre acido-­basique de votre organisme, lit-on sur le site du magazine Top Santé. C’est le ­moment d’opter pour le ­régime alcalin ! Explications avec ­Natasha Corrett, chef de cuisine végétarienne .» Vraiment ? Atteinte d’un cancer du sein, Kim Tinkham, une quinquagénaire américaine, a refusé d’être opérée. Elle a préféré suivre le régime alcalin conçu par le naturo­pathe Robert Young et a ­défendu son choix, en 2007, dans la très populaire émission télévisée d’Oprah Winfrey. Trois ans plus tard, elle mourait. Des célébrités, des blogueurs ­influents, des magazines et même des médecins continuent de préconiser ce régime. Le chef britannique Anthony Warner s’insurge : « Pour quiconque a quelques notions de physiologie, c’est complètement grotesque. » Diplômé de biochimie, Warner a été chef dans plusieurs res­taurants avant de travailler pour une grande entreprise agro­alimentaire. Dans The Angry Chef, il reprend les notes du blog qu’il tient sur les pseudo­sciences entourant l’alimentation. « Pour avoir une relation saine avec la nourriture, nous devons ­apprendre à accepter que nous ne savons pas tout », écrit-il. Le succès du régime alcalin est lié à l’idée que l’acidité aurait en soi quelque chose de corrosif et de dangereux. Robert Young invoque le fait que les cellules cancéreuses prolifèrent dans un milieu acide et soutient que l’acidification des fluides et tissus corporels est à l’origine de la plupart des maladies. Pour s’en garder, il suffirait de manger des…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire