Hallucinations de masse en Russie
par Peter Pomerantsev

Hallucinations de masse en Russie

Le régime de Poutine a élaboré un système de propagande qui brouille les frontières entre réalité et fiction. Les médias contrôlés par le Kremlin abreuvent les Russes de fausses informations et de théories du complot. Objectif : désorienter la population et la rendre passive.

Publié dans le magazine Books, décembre 2018/ janvier 2019. Par Peter Pomerantsev
Lors du sommet de l’Otan au pays de Galles en 2014, le ­général Philip Breedlove, alors commandant suprême des forces alliées en Europe, n’y est pas allé par quatre chemins. La Russie, a-t-il déclaré, livre actuellement « la guerre de l’information la plus stupéfiante et la plus intense que nous ayons jamais vue ». C’était une litote. La nouvelle Russie ne se contente pas de la petite désinformation, de la falsification, des mensonges, des fuites et du cybersabotage que l’on associe généralement à la guerre de l’information. Elle réinvente la réalité, créant des hallucinations de masse qui se transforment ensuite en action politique. Prenez Novorossia, la Nouvelle-­Russie, le nom que Vladimir Poutine a donné à tout ce vaste pan du sud-est de l’Ukraine qu’il pourrait, ou non, envisager d’annexer. Le terme est emprunté à ­l’histoire de la Russie tsariste, où il désignait un autre espace géographique. Aucun des habitants ­actuels de cette partie du monde ne s’était ­jamais imaginé vivre en Nouvelle-­Russie ni lui prêter allégeance, du moins jusqu’à ­récemment. À présent, la Nouvelle-­Russie prend une consistance : les ­médias russes montrent des cartes de sa « géographie », tandis que les politiciens soutenus par le Kremlin écrivent son « histoire » dans les manuels scolaires. Elle possède son drapeau et même une agence de presse. Des faits qui semblent tout droit sortis d’un récit de Borges, à ceci près que les victimes de la guerre menée au nom de la Nouvelle-­Russie sont, elles, très réelles (1). L’invention de la Nouvelle-Russie est le signe que le système…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire