L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Inattendu
Temps de lecture 1 min

Hiroshima à hauteur d’homme


Il y a 74 ans, le 6 août 1945, à 8 h 15, Little Boy était largué au-dessus d’Hiroshima. Plus de 100 000 personnes moururent dans l’instant ou dans les jours qui suivirent. John Hersey, reporter de guerre américain, n’était pas sur place ce jour-là. Mais le récit qu’il fit de l’explosion à partir des témoignages des survivants est encore aujourd’hui considéré comme le meilleur reportage américain du XXe siècle.

Hersey est dépêché au Japon au printemps 1946 par le magazine The New Yorker. Pendant le voyage, il a lu Le Pont du roi Saint-Louis, roman dans lequel l’écrivain américain Thornton Wilder met en scène la vie de cinq personnes qui meurent dans l’effondrement d’un pont de corde au Pérou. Hersey décide d’utiliser un procédé similaire pour mettre des noms et des visages sur les victimes d’Hiroshima, entremêlant les témoignages de six rescapés.

La presse américaine a déjà publié de nombreux articles sur le bombardement atomique, mais celui de Hersey, extrêmement long et détaillé, est le premier à rendre compte de l’horreur à travers les yeux des victimes. The New Yorker lui consacre l’intégralité de son édition du 31 août 1946. Douze heures avant la publication, un exemplaire du magazine est envoyé aux principaux journaux américains. Tous incitent leurs lecteurs de lire cet article exceptionnel simplement intitulé « Hiroshima ». Les 300 000 exemplaires du New Yorker sont instantanément vendus. Albert Einstein cherche à s’en procurer mille exemplaires pour les distribuer à ses confrères scientifiques. La presse du monde entier reproduit l’article. Il est lu à la radio.

Et, dès novembre, Hiroshima est publié sous forme de livre. Le Club américain du livre du mois l’envoie gratuitement à tous ses abonnés. Son président explique qu’il « trouve difficile d’imaginer qu’il y ait quelque chose de plus important à lire en ce moment pour l’humanité ». Au Japon, Hiroshima, traduit par l’un des témoins de Hersey, ne paraîtra qu’en 1949. Le livre n’a jamais cessé d’être réédité depuis (en français, cette année aux éditions Tallandier) et l’article original est disponible sur le site du New Yorker. En 1985, Hersey a retrouvé quatre des témoins d’Hiroshima (les deux autres étant décédés) et a raconté ce qui leur était arrivé depuis 1946.

 

À lire aussi dans Books : Un accident atomique est si vite arrivé…, octobre 2014.

 

LE LIVRE
LE LIVRE

Hiroshima de John Hersey, Tallandier, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Inattendu L’alliance de l’artiste, du chimiste et du hasard
Inattendu Néandertal et les oiseaux
Inattendu Le Brexit en 1972

Dans le magazine
BOOKS n°100

DOSSIER

Du bon usage de l'esprit critique

Périscope

Les mauvais philosophes

Document

Nasrin Sotoudeh écrit de sa prison

Entretien

Souleymane Bachir Diagne, l’islam et la société ouverte

par Olivier Postel-Vinay

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.