Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

La guerre civile espagnole, guêpier des envoyés spéciaux

Comment les correspondants de presse ont laissé leurs illusions sur la ligne de front.

« La période la plus dangereuse de l’histoire du reportage ». C’est ainsi que le journaliste américain Frank Hanighen désigne la guerre civile espagnole (1936-1939). Des témoignages de reporters étrangers, Paul Preston a fait un livre. Dos Passos, Hemingway, parmi d’autres, lui prêtent leur plume pour brosser le tableau peu reluisant de leur situation dans le conflit. « Les responsables de relations presse et les censeurs franquistes étaient des voyous prêts à expulser les journalistes, les jeter en prison et même les exécuter », écrit Michael Jacobs, auteur d’une critique de l’ouvrage dans The Literary Review.
Qu’ils enquêtent en territoire républicain ou dans la zone contrôlée par les franquistes, les reporters étrangers n’avaient pas l’assurance de voir leurs articles publiés. Certains patrons de presse étaient favorables à Franco, d’autres se montraient presque frivoles : « Cedric Salter s’est tout bonnement entendu dire que le public ne voulait pas avoir le meurtre et la brutalité pour lecture à la table du petit déjeuner », relate Jason Webster dans The New Statesman. L’anticléricalisme des républicains, les agressions de prêtres et les attaques de monastères étaient souvent réprouvés.
La désillusion des correspondants de presse est aussi symptomatique d’une époque. « La foi que beaucoup d’entre eux avaient dans le communisme était ébranlée par les premières purges staliniennes en Russie. En outre, la défaite républicaine a définitivement mis fin à l’espoir que l’Europe occidentale allait, en Espagne, aider le bien à triompher du mal », analyse Michael Jacobs.

LE LIVRE
LE LIVRE

Nous avons vu l’Espagne mourir : correspondants étrangers pendant la guerre civile espagnole de La guerre civile espagnole, guêpier des envoyés spéciaux, Constable

SUR LE MÊME THÈME

Brèves CONTES YOUGOSLAVES
Brèves La mort en face
Brèves La tentation digitale

Dans le magazine
BOOKS n°102

DOSSIER

Vieillir... mais comment et jusqu'où ?

Chemin de traverse

18 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Résolutions pour quand je vieillirai

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

« Nous vivrons tous un jour à Kochland »

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.