Le foot expliqué aux Argentins

À Buenos Aires, l’œuvre posthume d’un célèbre humoriste séduit par sa verve populaire.

« Celui qui ne s’est jamais pris un ballon dans les couilles ne peut pas comprendre ce qu’est le football. » Ainsi débute l’ouvrage posthume très attendu de l’un des humoristes les plus populaires d’Argentine, Roberto Fontanarrosa, décédé en 2007. Créateur du personnage d'Inodoro Pereyra, stéréotype du gaucho solitaire de la pampa, dont les Argentins ont suivi les aventures pendant des décennies dans le quotidien Clarín, Fontanarrosa a su « rendre digne le registre populaire », note Silvina Friera dans Página 12 : « Il ne s’est pas contenté de mâtiner son œuvre de couleur locale ; il a démontré qu’il y a dans la culture populaire une vie aussi noble et riche que celle que l’on peut trouver dans une symphonie ou un opéra. » Dans « Tout nier », on retrouve les thèmes chers à l’humoriste : le football, la vie quotidienne à Buenos Aires, et sa ville natale, Rosario – à laquelle il attribue l’invention de la « picada », cette pratique typiquement argentine qui consiste à picorer divers petits hors-d’œuvre autour d’un verre, entre amis, à toute heure de la journée.
LE LIVRE
LE LIVRE

Tout nier et autres contes de Le foot expliqué aux Argentins, Ediciones de la flor

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles

Dans le magazine
BOOKS n°115

DOSSIER

Pourquoi croit-on en Dieu ?

Voir le sommaire