Le livre des livres
Temps de lecture 1 min

Le livre des livres

Écrit par La rédaction de Books publié le 16 mars 2018

Une jeune fille lisant un livre, Toronto (Ontario)/ Bibliothèque et Archives Canada

Le salon du livre de Paris, qui se tient ce week-end fait à la fois le bonheur et le malheur de tous les bibliophiles : tellement de livres à découvrir, trop de livres qu’ils n’auront jamais le temps de lire.  « Plus vous lisez, plus vous réalisez tout ce qu’il reste à lire ; plus vous aspirez à lire plus, plus vous comprenez, qu’en fait, vous n’avez rien lu », résume Pamela Paul dans My life with Bob. La journaliste américaine en sait quelque chose : elle est la rédactrice en chef de la section littéraire de New York Times, et elle vit avec Bob. Bob est un cahier des plus ordinaires, usé, corné et tâché de café qu’elle traine avec elle depuis 1988. Bob est son « Books of Books », « livre des livres ». Paul y consigne tous les livres qu’elle a lu ou abandonné en cours de lecture depuis l’été de ses 17 ans. Au départ, elle souhaitait simplement se rappeler si elle avait lu tel livre ou non. D’ailleurs, elle ne liste que le nom de l’auteur et le titre de l’ouvrage. Bob ne lui offre pas le résumé d’une intrigue ou le nom d’un personnage mais lui permet de voir comment la lecture d’un ouvrage l’a conduite à un autre, à quel moment elle a changé de genre littéraire. « Au fil des années, il est devenu d’une certaine façon bien plus personnel qu’un journal intime, pas en relatant mon quotidien, mais son fondement – ce qui m’a intéressé et a formé ma vision du monde… S’il y a un livre qui raconte mon histoire, c’est bien celui-là », écrit-Paul. Dans My Life with Bob, elle raconte comment l’autobiographie de Jun Chang Les Cygnes sauvages lui a ainsi permis de supporter un horrible voyage en Chine ou pourquoi la naissance de son troisième enfant est liée à Hunger Games de Suzanne Collins. Pour Paul, les livres ont à la fois le pouvoir de nous transporter loin de nos préoccupations du moment et de ramener le passé à la surface.

 

A lire dans Books : Les liens étranges de la lecture et du cerveau, juillet/août 2009.

0
Commentaire

écrire un commentaire