Unheimliche
par Daniel Pennac

Unheimliche

Publié dans le magazine Books, octobre 2012. Par Daniel Pennac

« C’est l’effet que me fit Mr Hyde la seule fois que je le vis sur mon chemin : une inquiétante étrangeté, qui le rendait parfaitement indescriptible. Depuis, je ne l’ai vu qu’au cinéma. Echec, toujours Unheimliche ! Mr Hyde n’est décidément pas présentable »

D. P.

Unheimliche, nom allemand désignant une inquiétante étrangeté. La bonne réponse a été donnée par deux lecteurs : Jesus Iglesias, de Messancy (Belgique) et Maroun Salhani, Beyrouth (Liban). Dans son dernier livre, L’homme sans passé (Grasset 2011), la regrettée Thérèse Delpech consacre un chapitre à ce concept. C’est un commentaire sur l’essai que Freud lui a consacré en 1919 et sur L’Homme au sable de Hoffmann, l’exemple littéraire sur lequel le fondateur de la psychanalyse s’est appuyé.

Aidez-nous (vraiment !) à trouver le prochain « mot manquant ». Car nous ignorons la réponse. Existe-t-il dans une langue un mot pour désigner l’inverse du cauchemar, autrement dit un rêve heureux, voire paradisiaque ?

Écrivez à

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire