Les vraies origines du sida

Pendant des siècles, cette maladie des chimpanzés s’est transmise à des chasseurs isolés sans se propager chez l’homme. Tout a changé avec les armes à feu, la colonisation, puis la mondialisation. Où l’on voit que les effets inattendus de la mégalomanie, de la cupidité, de la pauvreté et même de la bonne volonté pèsent parfois plus lourd que ceux de la biologie.

Que sait-on des origines du sida ? Si l’on n’est ni un spécialiste ni l’une des nombreuses personnes directement touchées par la maladie, la réponse risque fort de s’en tenir aux idées reçues habituelles : « Hum… La presse a commencé d’en parler au début des années 1980, comme d’une maladie bizarre apparue chez les homosexuels de San Francisco. Ça existait et se propageait sûrement depuis un bout de temps… Un steward canadien l’a attrapé quelque part en Afrique pendant l’un de ses voyages – comment s’appelait-il déjà ? Le “patient zéro”, certains l’appelaient comme ça… » Mais ce steward importe-t-il vraiment ? A-t-il rapporté quelque chose d’Afrique, ou d’ailleurs ? Si c’est d’Afrique, comment le sida est-il apparu là-bas, depuis combien de temps existait-il et comment a-t-il commencé sa mortelle progression ? Voilà les questions que les spécialistes étudient depuis maintenant trois décennies, mais il a fallu attendre le travail de Jacques Pépin, épidémiologiste à l’université de Sherbrooke, au Québec, pour découvrir toute l’histoire, avec ses dérangeantes implications sur le fonctionnement de la médecine contemporaine. ...
LE LIVRE
LE LIVRE

L’origine du sida de Les vraies origines du sida, Cambridge University Press

SUR LE MÊME THÈME

Médecine Trop sensibles pour ce monde toxique
Médecine Les grandes gueules de la pandémie
Médecine Peau noire, blouses blanches

Aussi dans
ce numéro de Books