Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Écran noir
Temps de lecture 1 min

« L’instituteur des idiots » précurseur de Montessori

Pour Le Maître est l’enfant, son documentaire en salle depuis mercredi, le réalisateur Alexandre Mourot a posé ses caméras à Roubaix dans la plus ancienne école Montessori de France. La pédagogie du médecin italien Maria Montessori connaît un regain de popularité ces dernières années. Elle n’est cependant pas la première à proposer aux élèves d’être les acteurs de leur propre éducation. Elle s’est largement inspirée des travaux d’un pédagogue français Edouard Séguin – ou L’Instituteur des idiots selon le titre de la biographie que lui ont consacrée Yves Pélicier et Guy Thuillier.

Un demi-siècle avant que la doctoresse italienne s’interroge sur l’éducation des enfants déficients, cet avocat devenu pédagogue, faisait de même à l’hospice des incurables de l’hôpital de Bicêtre. C’est là qu’entre 1840 et 1843 il éprouve la méthode « médico-pédagogique » inventée par ses soins quelques années auparavant pour éduquer un jeune « idiot ». Avec ces enfants, il ne cherche pas à appliquer ou vérifier une théorie. Il part de ses observations et de la pratique. Comprenant qu’il doit motiver ses élèves, il utilise comme support d’apprentissage aussi bien les situations de la vie quotidienne que le jeu. Et il fait preuve d’une belle inventivité pour faire passer les enseignements les plus abstraits, comme la lecture, à travers des activités ludiques. Toutes ces méthodes pédagogiques seront reprises à l’identique par Maria Montessori qui reconnaissait à son prédécesseur français « le mérite d’avoir un système complet d’éducation pour les enfants déficients ». Un système que Montessori comme Séguin, avant elle, chercheront à développer au bénéfice de tous les jeunes.

 

A lire dans Books : Ces parents qui changent l’école chinoise, octobre 2014.

LE LIVRE
LE LIVRE

Edouard Séguin, l’instituteur des idiots de Yves Pelicier, Economica, 1980

SUR LE MÊME THÈME

Écran noir L'autre homme invisible
Écran noir Le rire est un lien social
Écran noir La naissance du maire

Dans le magazine
BOOKS n°103

DOSSIER

Femmes singulières

Mot manquant

Harga

par Daniel Pennac

Esprit critique

La nouvelle élite féminine

par Olivier Postel-Vinay

Politique

Mamata Banerjee, la « grande sœur » des Bengalais

par Sumana Roy

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.