L’islam des Lumières

L’Introduction à la critique de la raison arabe du Marocain Mohammed Abed Al-Jabri vient d’être traduite en allemand. En publiant cet ouvrage en français en 1994, Al-Jabri entendait exposer au public francophone les thèses de son œuvre majeure, La Critique de la raison arabe, trois volumes en arabe qui n’ont été traduits en français que dix ans plus tard (le dernier en 2007). Dans le Neue Zürcher Zeitung, l’islamologue Stefan Weidner salue la parution : « La critique que fait Al-Jabri de la tradition part de ce constat stupéfiant : dans la culture arabo-islamique, ce sont les textes qui lisent leurs lecteurs et pas l’inverse. » La distinction qui nous semble évidente entre sujet et objet n’y a pas cours. Le lecteur n’a aucune autonomie. Il apprend par cœur un texte, le Coran, qu’il ne comprend pas toujours très bien. « Il devient son objet. » (Voir le dossier de Books)
Pour Al-Jabri, l’obscurantisme dans lequel est plongé le monde musulman n’est pas ...

SUR LE MÊME THÈME

Francophilies Houellebecq au sommet
Francophilies Jacques a dit
Francophilies Une liberté incandescente

Dans le magazine
BOOKS n°120

DOSSIER

Grandes aventurières

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

À propos de Books

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

De la tendresse dans un monde de brutes

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire