Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Les meilleures ventes (fiction) en Finlande – À la croisée des mondes

Dans un pays ethniquement homogène, les lecteurs s’intéressent aux questions d’identité et à la Russie voisine.

 

Si la scène littéraire finlandaise reflète globalement la diversité linguistique du pays, le palmarès des best-sellers rappelle que plus de 90 % des lecteurs privilégient le finnois.

 

Sans surprise, Bolla, lauréat du prestigieux prix Finlandia, arrive en tête des ventes. Après le succès international de Mon chat Yugoslavia (Folio, 2017), Pajtim Statovci, jeune écrivain né au Kosovo, poursuit ici l’étude des problématiques identitaires qui lui sont chères : conflits interethniques, intégration des migrants… Très actuels partout en Europe, ces thèmes sont particulièrement sensibles dans un pays ethniquement homogène comme la Finlande.

 

Les lecteurs s’intéressent aussi aux relations historiques douloureuses avec le puissant voisin russe, comme en témoigne le thriller Kremlin nyrkki. En Finlande, du reste, le thriller et le polar ne sont pas considérés comme des sous-genres : ils occupent le rayon littérature au même titre que la bande dessinée, au côté de la nouvelle, autre genre très populaire, représenté ici par le recueil de récits érotiques Lupa, de la blogueuse vidéo Sita Salminen.

 

Le poids de la Russie se fait sentir à toutes les époques : Sofi Oksanen est justement adulée dans son pays pour ses romans qui explorent les angoisses et les secrets, souvent dans un contexte de conflits entre Est et Ouest. Plusieurs de ses livres évoquent l’Estonie, son pays maternel, déchiré par la Seconde Guerre mondiale et les occupations successives. Dans Le Parc à chiens, à paraître prochainement chez Stock, elle ancre son récit dans une autre ex-république soviétique, l’Ukraine, et témoigne de l’éternelle exploitation des femmes à travers un personnage de femme slave.

 

Le féminisme est un sujet récurrent. Premier pays d’Europe à accorder le droit de vote aux femmes, en 1906, la Finlande vient de se doter d’un gouvernement résolument féminin. Ce thème caractérise plusieurs titres du classement, notamment Ensimmäinen nainen, roman historique centré sur l’épouse de l’ancien président Urho Kekkonen, ou Sotaleski et Mirjami, deux récits qui évoquent du point de vue des femmes la tragique guerre d’Hiver, qui dura de l’invasion du pays par l’URSS (novembre 1939) au traité de Moscou (mars 1940). Enfin, l’espiègle Tuomas Kyrö, déjà connu dans le monde francophone pour Les Tribulations d’un lapin en Laponie (Folio, 2013), manifeste dans son dernier roman, « Le râleur en quête d’une escort », un esprit typiquement finlandais : un humour tantôt noir, tantôt burlesque, qui se déploie dans un vaste paysage de lacs, de forêts et de toundra.

C'est gratuit !

Recevez chaque jour la Booksletter, l’actualité par les livres.

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Requiem pour une sœur
Bestsellers Une grande épopée familiale
Bestsellers Enfants du Groenland

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.