Mille ans de vers persans au féminin

« Une des caractéristiques de la poésie persane, ce qui la distingue de la plupart des vers écrits en Europe, est que pour l’essentiel, des poèmes les plus anciens aux plus récents, elle reste relativement accessible à un locuteur contemporain », écrit Dick Davis, dans sa préface à The Mirror of My Heart.

Ce spécialiste de la littérature persane et lui même poète a traduit en anglais les œuvres de plus de 80 poétesses du dernier millénaire. La plupart de ces femmes ont vécu dans les frontières de l’actuel Iran, mais beaucoup d’autres viennent de l’aire d’influence du persan, de l’Afghanistan à l’Inde.

Poétesses paillardes de l'Iran médiéval

Davis propose évidemment de relire les vers de Simin Behbahani. Décédée en 2014, cette Iranienne a été nominée deux fois pour le prix Nobel de littérature. Mais ce sont « les poétesses paillardes de l’Iran médiéval et de l’Empire moghol, autant que les auteures très ...

LE LIVRE
LE LIVRE

The Mirror of My Heart: A Thousand Years of Persian Poetry by Women de Dick Davis, Mage, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Périscope La décadence du sperme
Périscope Katowice, capitale de l’e-sport
Périscope Marre de l’authenticité

Aussi dans
ce numéro de Books