Le paiche, poisson invasif et menacé

Depuis une quarantaine d’années, un poisson géant colonise la partie bolivienne du bassin amazonien. Son apparition transforme l’économie locale et laisse les autorités perplexes : invasif en Bolivie, le paiche est pourtant inscrit sur la liste des espèces menacées au Brésil, de l’autre côté de la frontière.


© Felipe Luna

Depuis 2011, les captures annuelles de paiches dans le nord de la Bolivie ont plus que doublé. Un pêcheur professionnel tire les trois quarts de ses revenus de la vente de cette seule espèce.

Le soleil se couche sur la lagune Mentiroso (« menteur »), un bras mort de la rivière Madre de Dios en forme de fer à cheval, au cœur du bassin bolivien de l’Amazone. Des aras bleus poussent des cris stridents au-dessus de l’eau dormante. Des lucioles s’agglutinent dans les jacinthes d’eau qui bordent le lac. Par moments, un grognement porcin et un gros plouf s’échappent de l’entrelacs de racines à demi immergées. « Una vaquita », murmure Jairo Canamari, l’un des quatre pêcheurs du village voisin de Trinidadcito qui m’ont emmené au lac ce jour-là. Vachette : c’est l’un des nombreux noms que l’on donne au poisson géant et invasif qui, depuis quarante ans, est à la fois un fléau et une bénédiction dans cette région reculée de Bolivie.

Canamari, 26 ans, un homme menu aux cheveux coupés ras, se tient à la proue de notre barque longue de 3 mètres. Il écarte les roseaux et les joncs tandis que son frère aîné, Rafael, assis à l’arrière, ...

LE LIVRE
LE LIVRE

The Ecology of Invasions by Animals and Plants (« L’écologie des invasions animales et végétales ») de Charles S. Elton, University of Chicago Press, 2000

SUR LE MÊME THÈME

Sciences Faux-semblants statistiques
Sciences Le secret des anguilles
Sciences Le souvenir que la Terre gardera de nous

Aussi dans
ce numéro de Books