La Pologne n’est pas qu’Auschwitz
par Eva Hoffman

La Pologne n’est pas qu’Auschwitz

Depuis son ouverture en 2014, le musée Polin, consacré à l’histoire des juifs polonais, ne désemplit pas. Polonais et étrangers y découvrent à quel point cette communauté a compté durant des siècles dans la vie du pays.

Publié dans le magazine Books, novembre 2018. Par Eva Hoffman

Faute de pouvoir montrer des objets anciens, le musée Polin, à Varsovie, propose des fresques murales et des textes explicatifs, ainsi que cette reconstitution de la coupole polychrome d’une synagogue en bois du XVIIe siècle.

En Pologne, le passé est une tragédie morale où se mêlent grands idéaux et politique de bas étage. L’inauguration, ces dernières années, de plusieurs musées consacrés à des événements et des questions majeures du passé polonais ­témoigne de l’importance de l’histoire. Ces musées attirent un public nombreux et ont contri­bué à la réhabilitation de quartiers déshérités. À l’heure où le virage ultraconservateur de la Pologne et son mépris des principes démocratiques inquiètent l’Europe, ces institutions offrent des clés de compréhension des conflits qui agitent la société polonaise et des passions que continuent de déchaîner les controverses historiques. Si les débats sont tumultueux, c’est qu’ils surviennent après une longue période de répression. En Pologne, comme dans d’autres pays de l’ex-bloc soviétique, la Guerre froide a été une époque de censure et de falsification délibérée de l’Histoire, notamment de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah. Entre 1939 et 1945, la Pologne a été l’épicentre de plusieurs violents séismes : l’invasion par l’URSS à la faveur du pacte germano-soviétique ; la conquête et l’occupation nazies, qui se sont soldées par la mort de 3 millions de Polonais non juifs ; et, enfin, la tentative d’anéantissement des juifs d’Europe, perpétrée pour l’essentiel sur le sol polonais, et dans laquelle 3 millions de juifs polonais – soit 90 % de la population juive d’avant-guerre – ont été assassinés. L’énormité des événements et le fait que la vérité ait été étouffée font que leur mémoire a été préservée dans l’intimité par ceux qui la portaient, chacun ayant ses…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire