Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

En quête d’un piano en Sibérie

La journaliste britannique Sophy Roberts a arpenté pendant plus de deux ans les paysages inhospitaliers de la Sibérie, de la péninsule de Yamal jusqu’à la Kolyma, cette région de l’Extrême-Orient russe qui abritait autrefois de nombreux camps du goulag. À l’origine de ce périple, une idée un peu folle : Roberts s’est mis en tête de dénicher un piano d’exception à offrir à son amie Odgerel Sampilnorov, une pianiste virtuose dont la famille avait fui la Sibérie dans les années 1930 et s’était établie en Mongolie. The Lost Pianos of Siberiaest la chronique de cette quête donquichottesque.

Les pianos dessinent une fresque historique

« Roberts voyage autant dans le temps que dans l’espace, et parsème son récit d’intermèdes historiques », commente l’historien de la musique Simon Morrison dans The Times Literary Supplement. En retraçant l’histoire singulière de chaque piano qu’elle déniche, l’écrivaine britannique tisse en effet une véritable fresque historique. Ainsi, la découverte d’un piano ayant appartenu à l’un des instigateurs de l’insurrection décembriste de 1825 est prétexte à évoquer la violente répression qui suivit le soulèvement. Roberts aurait même mis la main sur le piano qui trônait dans la maison où le dernier tsar de Russie, Nicolas II, fut assassiné avec toute sa famille sur ordre des bolcheviques en 1918.

La Sibérie, pendant du Far West

« La description que fait Roberts de la Sibérie met à mal les idées reçues sur la région. Elle la présente comme une sorte de Far East [pendant du Far West américain] dont le peuplement s’est fait par vagues tout au long du XIXe siècle » pointe l’écrivain britannique James McConnachie dans The Times. Et le critique de rappeler que Roberts, avec son projet farfelu de dégoter un piano rare pour son amie, n’est pas la seule à avoir cherché fortune en Sibérie : « Nombre de Russes y voyaient un espace de liberté, un endroit où tenter sa chance ».

À lire aussi dans Books : Mad Max en Sibérie, juin 2012.

LE LIVRE
LE LIVRE

The Lost Pianos of Siberia de Sophy Roberts, Doubleday, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Périscope De Lolita à Vanessa
Périscope Chez les fous furieux du Web
Périscope Vaches sacrées

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.