Un pyromane et des eucalyptus

De violents incendies ravagent l’Australie tous les étés.
Mais personne n’a oublié ceux de février 2009, qui firent 173 morts, le bilan le plus lourd à ce jour. Un marginal d’une localité en crise de l’arrière-pays fut accusé d’avoir volontairement mis le feu…


Chloe Hooper

Imaginez-vous une gravure de conte de fées. Dans un agencement d’une ­symétrie parfaite, des arbres noirs dressés vers le ciel où ils disparaissent, le sol à leur pied recouvert d’une épaisse couche de neige blanche. Les bois sont des endroits dangereux dans ces histoires, les apparences sont trompeuses. Ici aussi, dans cette plantation, la menace rôde. Les arbres noircis se consument à petit feu. La fumée s’élève le long des troncs de braise surmontés de feuilles calcinées. La neige, qui a pris une teinte gris pâle, n’est que cendre. Posez un pied au mauvais endroit, vous risquez de glisser et de vous enflammer. À mieux y regarder, ces bois sont ceinturés par un ruban de plastique jaune délimitant les lieux du crime où des policiers en uniforme montent la garde.

Au croisement de deux routes assez quelconques, assis dans sa voiture, le lieutenant de police Adam Henry prend la mesure de l’énigme qu’il a sous les yeux. Du côté de Glendonald Road, la futaie est intacte : des Pinus radiata

LE LIVRE
LE LIVRE

L’Incendiaire de Chloe Hooper, Christian Bourgois, 2013

SUR LE MÊME THÈME

Extrait - Non-fiction Et si les dinosaures n’avaient jamais disparu ?
Extrait - Non-fiction Freud revu par Aristophane et Sophocle
Extrait - Non-fiction Comment remettre la procrastination au lendemain

Aussi dans
ce numéro de Books