79, année névrotique

79, année névrotique

Révolutions en Iran et au Nicaragua, invasion soviétique de l’Afghanistan, arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher… Autant d’événements fondateurs qui expliquent notre présent.

Publié dans le magazine Books, mai 2019.
On a coutume de voir en 1989 un tournant, la fin du XXe siècle, pour certains. Mais le vrai tournant n’a-t-il pas en réalité eu lieu dix ans plus tôt ? C’est ce que suggère l’historien allemand Frank Bösch dans son ouvrage Zeitenwende 1979. Als die Welt von heute begann (« Le tournant de 1979. L’année où le monde d’aujourd’hui a commencé »). À l’appui de sa thèse, l’auteur passe en revue dix événements dont les répercussions se font toujours sentir. Certains sont restés dans les mémoires : le retour de l’ayatollah Khomeyni en Iran ou l’invasion de l’Afghanistan par les troupes soviétiques. D’autres, comme la visite de Deng Xiaoping à Washington, ont été un peu oubliés. Cette visite était pourtant la première d’un chef d’État chinois aux États-Unis et elle marqua, selon Bösch, le début de l’ouverture de la Chine à l’économie de marché. Sont abordées aussi la visite du pape Jean-Paul II en Pologne (qui contribua à fissurer le rideau de fer), la chute de la dictature des Somoza au Nicaragua, la crise des boat people vietnamiens, l’arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher au Royaume-Uni, la première Conférence mondiale sur le climat ou encore la diffusion de la série Holocauste (qui fit prendre conscience aux Allemands que Hitler n’avait pas agi seul mais avait été aidé par un large pan de la population allemande). À vrai dire, cette thèse n’est pas exactement nouvelle. Il y a dix ans déjà, dans la revue Foreign Policy, le journaliste américain Christian Caryl comparait les biographies de Thatcher, Khomeyni, Deng Xiaoping et Jean-Paul II…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire