« Éolien: une belle illusion », un numéro spécial de Books à ne pas manquer ! Découvrez son sommaire.

L’Amérique à la dérive

Mike s’est suicidé ; Steve s’est tué en faisant l’imbécile à moto, pour Jeff, c’était en voiture ; Cindy obèse et dépressive a été emportée par une crise cardiaque ; Tim a été victime d’un accident sur un chantier, Billy des complications liées au diabète pendant son séjour en prison, Kevin des conséquences de son obésité ; Chris, sans-abri et alcoolique, a disparu ; personne ne sait très bien de quoi Sue est morte. Tous ont grandi à Yamhill, petite ville rurale de l’Oregon. Dans les années 1970, tous prenaient chaque matin le bus scolaire n°6 avec Nicholas Kristof. Selon lui, près d’un quart des passagers de ce bus sont aujourd’hui décédés.

La fragilité de la vie en Amérique

Kristof, journaliste, a, remporté deux prix Pulitzer, dont un avec son épouse Sheryl WuDunn, pour leur couverture du massacre de la place Tian’anmen. Le couple publie aujourd’hui Tightrope, enquête sur fragilité de la vie sous la bannière étoilée, des banlieues noires de Baltimore aux lieux-dits blancs de Yamhill. Ce livre est « un appel aux armes qui prévient l’Amérique qu’elle est en grand danger et qu’elle va devoir faire d’énormes changements pour se sauver », soutient le critique Michael Schaub sur le site de la radio publique NPR.

« Parallèlement à une série d’histoires personnelles, Kristof et WuDunn citent une foule de statistiques suggérant que les cycles incluant pauvreté, drogues, chômage, et pour les enfants, manque de soins, ont envoyé près de la moitié de la nation à la dérive, et que cet état de fait est destiné à durer », note William Nottingham dans le Los Angeles Times. Un Américain sur sept vit sous le seuil de pauvreté ; le taux de suicide est à son plus haut depuis trente ans ; les opioïdes et les drogues tuent chaque mois plus que les armes à feu et les accidents de la route ; un enfant sur huit vit avec un parent toxicomane.

Politique sociale désastreuse

Kristof et WuDunn ne manquent pas de souligner que, selon eux, leurs personnages ont parfois fait de mauvais choix. Mais ils notent que « leurs sorties de route sont aggravées par les choix faits par leur pays, par des décennies d’une politique désastreuse et par la disparition des emplois industriels qui assuraient la prospérité de la ville natale de Kristof et de bien d’autres localités américaines », précise Schaub. Selon eux, les États-Unis doivent cesser de se cacher derrière leur « darwinisme social » et sauver leur jeunesse en investissant dans des programmes destinés à l’enfance en difficulté, dans l’éducation, le logement, en accordant des allocations familiales et une couverture santé universelle.

À lire aussi dans Books : Les pauvres, ce marché très lucratif, juin 2016.

LE LIVRE
LE LIVRE

Tightrope : Americans Reaching for Hope de Nicholas D. Kristof et Sheryl WuDunn, Knopf, 2020

SUR LE MÊME THÈME

L'algorithme d’une épidémie
Lu d'ailleurs Comment sont nés les gangs salvadoriens
En quête d’un piano en Sibérie

Dans le magazine
BOOKS n°105

DOSSIER

Testostérone : la masculinité toxique

En librairie

Chanter l’Iran éternel

Francophilies

Fin de partie pour les « mondialistes » ?

Extraits - BD

L’amour ? Une affaire de nez

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.