Big Food et les chercheurs
par Olivier Postel-Vinay
Temps de lecture 1 min

Big Food et les chercheurs

Écrit par Olivier Postel-Vinay publié le le 10 janvier 2019

« Comme dans d’autres secteurs, les chercheurs en nutrition sont soumis à une intense pression pour attirer des contrats, quels que soient les conflits d’intérêt », écrit la journaliste Felicity Lawrence dans la revue scientifique Nature. Coca Cola finance ainsi des chercheurs universitaires pour des études sur l’obésité privilégiant l’exercice physique et non le régime alimentaire. Dans un nouveau livre à charge, Unsavory Truth, Marion Nestle, de l’Université de New York (NYU),  opère « une dissection sans remords de la corruption de la science par l’industrie », écrit Felicity Lawrence. Les techniques utilisées par Big Food sont les mêmes que celles employées par Big Pharma et naguère l’industrie du tabac : jeter un doute sur les résultats scientifiques qui contrecarrent ses intérêts, financer des études allant dans le bon sens, faire des cadeaux, offrir des contrats de consultants, financer des organismes professionnels, créer des instituts de recherche faussement indépendants, exercer un lobbying permanent pour dissuader les autorités de régulation d’intervenir ou atténuer les mesures  envisagées et agir en justice contre certaines réglementations.

 

0
Commentaire

écrire un commentaire