Lu d'ailleurs
Temps de lecture 1 min

Mais que sont les bons chercheurs devenus ?

Quand deux chercheurs ont montré dans la célèbre revue scientifique Nature que seulement six des 53 études considérées comme majeures en biologie du cancer étaient reproductibles, ils se sont fait assassiner par l’establishment. C’était en 2012. Depuis les verdicts de ce genre se sont multipliés. Mais malgré les exhortations à mieux faire, les choses n’ont guère évolué, reconnaît dans la revue Science le président d’un institut de surveillance des « standards » en biologie. Il approuve sans réserve le constat porté par le journaliste Richard Harris dans un livre au titre de brûlot (« Rigor Mortis. Comment la science bâclée invente des remèdes inutiles, détruit l’espoir et gâche des milliards de dollars ») mais au contenu parfaitement rigoureux : tant que la compétition pour les carrières de chercheur restera viciée comme elle l’est par la recherche d’argent, la fausse recherche continuera de chasser la bonne.

 

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs ». Pour recevoir le Books du jour inscrivez-vous gratuitement.

LE LIVRE
LE LIVRE

Rigor Mortis: How Sloppy Science Creates Worthless Cures, Crushes Hope, and Wastes Billions de Richard Harris, Basic Books, 2017

SUR LE MÊME THÈME

De l’avantage d’être un État fantôme
Lu d'ailleurs Médiocres milléniaux
Lu d'ailleurs Espionne et mère de famille  

Dans le magazine
BOOKS n°121

DOSSIER

Tous traumatisés !

Edito

Soigner mes traumas

par Olivier Postel-Vinay

Chronique

Les jeunes et la lecture

par Cécile Guilbert

Mot manquant

Ushi

par Daniel Pennac

Voir le sommaire