Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Brexit : l’histoire britannique prise en otage

Le Brexit est-il une conséquence logique de toute l’histoire de la Grande-Bretagne, comme l’affirment ses plus ardents défenseurs ? David Reynolds, professeur d’histoire internationale à Cambridge, n’est pas de cet avis. Dans son dernier livre Island Stories, David Reynolds, il s’attaque même à la propension qu’ont les politiciens britanniques d’interpréter l’histoire nationale à leur guise. Les partisans du « Leave » en prennent pour leur grade.

La grandeur de la nation britannique

Il réfute un de leurs arguments favoris : non, le pays n’est pas en déclin. Les étalons de la grandeur de la nation, l’Empire triomphant du XIXe siècle et la nation résistante de la Seconde Guerre mondiale, sont des miroirs aux alouettes. « L’empire victorien, célébré rétrospectivement comme l’apogée du pouvoir britannique, n’était pas fait pour durer. C’était une entité rendue possible par un extraordinaire ensemble de circonstances », note l’historien Jan Rüger dans le Financial Times. Quant à l’heure de gloire du pays pendant la Seconde Guerre mondiale, selon Reynolds, elle ne peut pas être séparée de la réalité géopolitique de l’Europe, elle aussi exceptionnelle.

Le Brexit contre l’histoire

L’historien Bernard Porter estime ce rappel nécessaire dans le contexte politique actuel. Car « pour ceux qui croient que l’Union européenne est la raison du grand schisme du Brexit, Reynolds fournit une brève histoire des mille dernières années de relations entre la Grande-Bretagne et ses voisins du continent, qui devrait a minima les détromper sur l’idée que leur pays n’a jamais fait partie de l’Europe », écrit-il dans la Literary Review.

À lire aussi dans Books : Le roman du Brexit, octobre 2019.

LE LIVRE
LE LIVRE

Island Stories: Britain and Its History in the Age of Brexit de David Reynolds, William Collins, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Lu d'ailleurs Charlie Kaufman s’essaie à la littérature 
Lu d'ailleurs L’énigme « Pew »
Lu d'ailleurs Et Portnoy eut raison des censeurs australiens

Dans le magazine
BOOKS n°109

DOSSIER

SOS biodiversité

Chemin de traverse

12 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Armageddon

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Initiation au Cachemire

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.