Le cheval qui détricote l’histoire de l’Inde

Le cheval qui détricote l’histoire de l’Inde

Publié dans le magazine Books, mai 2019.

Les Harappéens avaient-ils domestiqué le cheval ? On pourrait croire cette question réservée à des spécialistes de cette civilisation qui surgit en 2600 avant notre ère dans la vallée de l’Indus et s’y éteint sept siècles plus tard. Pourtant, le sujet suscite une brûlante polémique, comme tout ce qui touche à l’histoire ancienne du sous-continent indien.

L’ouvrage de vulgarisation du journaliste Tony Joseph en témoigne. Au grand dam des nationalistes hindous, l’auteur montre que les auteurs des Veda, textes sacrés fondateurs de l’hindouisme, n’ont pas été les premiers habitants du pays. La preuve ? La mythologie hindoue comporte de nombreuses références au cheval, argumente Tony Joseph dans le mensuel The Caravan, alors que l’équidé est « quasi inexistant chez les Harappéens ». Lesquels forment par conséquent un peuple distinct, non védique.

« Nous sommes comme la pizza, résume l’auteur dans le quotidien The Hindu. Les premiers Indiens constituent la base, les Harappéens la sauce et d’autres peuples les divers ingrédients. » Sur le site indien d’Amazon, l’auteur est accusé de « fomenter une guerre civile ».

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire