Books prolonge les fêtes ! Profitez de 10 euros de remise sur l’abonnement 11 numéros avec le code promo: BOOKS2020.

Crassus, rends-moi mes légions !

Le 9 juin de l’an 53 av. J.-C., l’armée romaine subit l’une des pires défaites de son histoire. À Carrhes, en haute Mésopotamie, les légions, menées par le richissime Crassus, sont taillées en pièces par des cavaliers parthes pourtant largement inférieurs en nombre. C’est la fin de l’expansion romaine vers l’est ; d’autres tentatives suivront, parfois moins catastrophiques, mais toujours aussi vaines…

Le 9 juin de l’an 53 av. J.-C., l’armée romaine subit l’une des pires défaites de son histoire. À Carrhes, en haute Mésopotamie, les légions, menées par le richissime Crassus, sont taillées en pièces par des cavaliers parthes pourtant largement inférieurs en nombre. C’est la fin de l’expansion romaine vers l’est ; d’autres tentatives suivront, parfois moins catastrophiques, mais toujours aussi vaines. Rome devra accepter de cohabiter pendant un demi-millénaire avec un empire presque à sa mesure, la Perse. Dans son nouvel ouvrage, l’historien italien Giusto Traina revient sur les raisons de cette défaite. S’écartant de la tradition, il n’accable pas Crassus, « lui concédant même quelques circonstances atténuantes », rapporte le quotidien Linea. Le grand responsable fut l’art militaire qui avait tant réussi à Rome jusqu’alors : ses formations statiques de fantassins furent réduites à l’impuissance face à une cavalerie bien plus mobile qui put les percer de flèches à distance.

LE LIVRE
LE LIVRE

Carrhes, le 9 juin 53 av. J.-C de Crassus, rends-moi mes légions !, Les Belles Lettres

SUR LE MÊME THÈME

En librairie La texture des jours
En librairie Ville tortueuse contre cité radieuse
En librairie Antigone à l’ère du terrorisme

Dans le magazine
BOOKS n°103

DOSSIER

Femmes singulières

Chemins de traverse

15 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Regrets

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Le pillage de l'Empire moghol

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.