Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Désolés pour le dérangement : Richard Ford revient

À 76 ans, Richard Ford est une figure incontournable de la littérature américaine contemporaine. Auteur d’une dizaine de romans, il est surtout connu pour son cycle littéraire centré sur le personnage de Frank Bascombe, un agent immobilier confronté aux échecs successifs de ses deux mariages et à la lente dissolution de ses illusions. Si l’on considère volontiers Ford comme l’un des porte-drapeaux du grand roman américain, c’est d’abord un recueil de nouvelles, Rock Springs, qui l’a propulsé vers la célébrité. Plus de trente ans plus tard, il renoue avec ce genre littéraire.

Variations sur les thèmes chers à Richard Ford

« Sorry for Your Trouble rassemble neuf nouvelles, toutes s’intégrant parfaitement à l’œuvre de Ford, bien que ses personnages aient pris de l’âge et gravi l’échelle socio-économique. Dans Rock Springs, presque tous sont fauchés – ou l’étaient la veille, ou le seront le lendemain. Dans ce nouveau recueil, pratiquement personne n’a de difficultés financières », remarque l’écrivain Adam Begley dans The Times. Pour l’essentiel, Sorry for Your Trouble s’apparente à une série de variations sur les thèmes si chers à Ford : le délitement du couple, le regret d’avoir dû renoncer à certaines ambitions, le vieillissement et son corollaire, la maladie.

L’analyse et le décor

Cet auteur « s’est toujours distingué par la précision de ses observations et par sa méticuleuse dissection du mode de vie américain au sortir de la guerre du Vietnam. […] Mais dans Sorry for Your Trouble, cette finesse d’analyse est trop souvent absente », regrette Erica Wagner dans le quotidien britannique The Guardian. À l’inverse, son confrère Rand Richards Cooper de The New York Times salue quant à lui « des décors bien décrits, des dialogues sonnant parfaitement juste, des vies intérieures esquissées de façon vivante et des personnages complexes confrontés à de douloureuses prises de conscience ».

À lire aussi dans Books : On a castré les romanciers américains, décembre 2011/janvier 2012.

LE LIVRE
LE LIVRE

Sorry for Your Trouble de Richard Ford, Ecco, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Benito Pérez Galdós, l’inépuisable « Balzac espagnol »
Alois Miedl, spoliateur en chef
Tsuneno, une femme dans le Japon d’Edo

Dans le magazine
BOOKS n°109

DOSSIER

SOS biodiversité

Mot manquant

Colaborador

par Daniel Pennac

Esprit critique

La prochaine pandémie

par Olivier Postel-Vinay

Sciences

Le souvenir que la Terre gardera de nous

par Lucy Jakub

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.