Fragments d’un poète amoureux

Le Croate Miroslav Sekulic-Struja met en scène Petar, un jeune homme naviguant sans but mais habité par la poésie, dans un espace-temps indéfini où domine la grisaille. Sa rencontre avec Liza ouvrira enfin une parenthèse lumineuse dans cet univers plutôt sombre. Mais Petar n’est pas doué pour le bonheur…

«Dans la vie, on cherche toujours plus ou moins quelque chose : le bon­heur, un emploi stable ou un peigne. » Cette phrase que l’auteur met dans la bouche de son héros pourrait à elle seule résumer l’état d’esprit de cet album qui oscille entre une quête d’absolu (la poésie, la littérature, l’amour) et un quotidien tristement banal, dont l’ironie, en images ou en mots, n’est pas absente. Quelque chose comme un sourire un peu mélancolique. Des paysages de terrains vagues, d’empilements d’immeubles lépreux, de grues et de cheminées d’usine qui laissent parfois apparaître un carré de ciel bleu.

L’histoire n’est pas située dans le temps ni dans l’espace, l’auteur revendiquant la mise en scène d’un monde issu de sa seule imagination. Mais le lecteur qui se poserait la question du « où » et du « quand » pourrait la replacer au début des années 1990 dans ce pays qui s’appelait Yougoslavie ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Petar et Liza de Miroslav Sekulic-Struja, Actes Sud, 2022

SUR LE MÊME THÈME

Extrait - BD Tranches de vie à la tokyoïte
Extrait - BD Simon, un adolescent vu du ciel
Extrait - BD Épée : nom féminin, singulier

Aussi dans
ce numéro de Books