Simon, un adolescent vu du ciel

Dans cet album d’une grande originalité formelle, le Suisse Martin Panchaud narre les aventures d’un adolescent britannique replet, très ordinaire, confronté à une situation qui l’est beaucoup moins. Si l’histoire incite peu à l’optimisme, elle autorise parfois le sourire, et son inventivité en fait un ouvrage remarquable.

Voici un roman graphique singulier par bien des aspects. Ici, les personnages ont certes un nom et un prénom, mais pas de corps, de tête ni de membres. Ils sont représentés par des ronds de couleur, et les scènes sont toujours « vues du ciel ». Nous sommes quelque part entre une application de géolocalisation, pour les plans larges, et Les Sims, avec son décor en deux dimensions, pour les scènes situées en intérieur.

L’auteur, Martin Panchaud, n’hésite pas à interrompre le récit avec ce que le cinéma qualifierait d’« arrêts sur image ». Ainsi du pistolet à impulsion électrique, plus communément appelé Taser. Lorsqu’un policier dégaine le sien, Panchaud nous gratifie d’une planche d’explications imagées sur le fonctionnement de cet engin. 

Au détour d’une page, voilà qu’une baleine bleue et la situation de ce cétacé dans le monde – régions d’habitat, flux migratoires, population ...

LE LIVRE
LE LIVRE

La Couleur des choses de Martin Panchaud, Éditions çà et là, 2022

SUR LE MÊME THÈME

Extrait - BD Épée : nom féminin, singulier
Extrait - BD Femme géante cherche vie à sa mesure
Extrait - BD Dessiner le diable pour le congédier

Aussi dans
ce numéro de Books