Grippe espagnole 2.0

Un roman d’anticipation politico-­sanitaire sur l’irruption d’une pandémie monstrueuse, voilà qui paraissait plutôt original lors de sa paru­tion au Danemark, fin 2017. Situé essen­tiellement à Genève, siège de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce thriller de près de 700 pages connaît une seconde vie pour cause de ­coronavirus.

Ancienne journaliste politique, Hanne-Vibeke Holst s’est reconvertie dans une littérature politico-féministe proche de la série télévisée Borgen. Avec succès : trois de ses romans ont été traduits en français chez ­Héloïse d’Ormesson. Son dernier, Som pesten, est « un grand récit d’un des pires scénarios imaginables », résumait le quotidien régional JydskeVestkysten au moment de sa parution.

L’héroïne, une médecin danoise nommée à l’OMS, se met à dos une série de personnages sans scrupules – patrons de laboratoires pharmaceutiques, mafieux, mari toxico –, tous prêts à exploiter cette « grippe espagnole 2.0 ». « Un roman bien ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Som pesten (« Comme la peste ») de Hanne-Vibeke Holst, Gyldendal, 2017

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles

Aussi dans
ce numéro de Books