L’homme, cet imprévu

L’apparition de l’espèce humaine était-elle inéluctable ?

Le succès planétaire de Sapiens, de l’historien israélien Yuval Noah Harari, l’a bien montré : les ­ouvrages scientifiques qui traitent des origines de l’humanité ont le vent en poupe. Mais les quelque 500 pages de Sapiens et les 460 du volume suivant, Homo deus, n’ont visiblement pas suffi à rassasier la curiosité des lecteurs espagnols, puisqu’ils se sont précipités sur Vida, la gran historia. Le paléoanthropologue Juan Luis Arsuaga y retrace l’évolution de la vie sur Terre, de son apparition il y a 3,8 milliards d’années jusqu’à nos jours. La tâche est ambitieuse mais taillée à la mesure de ce spécialiste de la paléontologie humaine, à qui l’on doit la découverte, sur le site d’Atapuerca, dans le nord de l’Espagne, de restes fossiles d’Homo antecessor, l’espèce éteinte du genre Homo la plus ancienne d’Europe. Réputé pour ses talents de vulgarisateur, Arsuaga est le directeur scientifique du musée de l’Évolution humaine de Burgos. « Pourquoi sommes-nous là ? », interroge l’auteur, avant de reformuler la question en termes moins ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Vida, la gran historia. Un viaje por el laberinto de la evolución de Juan Luis Arsuaga, Destino, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers La révolution de 1821, le récit des origines
Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles

Aussi dans
ce numéro de Books