Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

L’impossible repos de l’Homo Agitatus

Agitación, le nouveau livre du philosophe espagnol Jorge Freire, s’ouvre par une citation de Pascal : « Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre ». Ironie du sort, quelques jours après sa publication, l’épidémie de Covid-19 obligeait les Espagnols – et la majorité de la population mondiale – à demeurer, justement, enfermés à la maison. Et à en croire Jorge Freire, cet épisode a dû s’apparenter à un véritable supplice pour la plupart d’entre nous, qui sommes frappés du mal du siècle : l’impatience.

L’homme n’aime rien tant que de gesticuler

Notre époque marque l’avènement d’une nouvelle espèce, Homo Agitatus, qui n’aime rien tant que de gesticuler, satisfaire au plus vite ses moindres envies et se repaître de divertissements, explique l’auteur. Pourtant, « la civilisation, c’est l’écart entre un désir et son assouvissement. […] Apprendre à renoncer à la satisfaction immédiate des pulsions est au fondement de la culture », rappelle Jorge Freire dans le magazine El Cultural. Notre frénésie n’est qu’une stratégie d’évitement qui nous permet de nier notre contingence, souligne le philosophe. La récente période de confinement l’a bien montré, nous sommes prêts à tout – suivre des cours de zumba sur YouTube, apprendre à faire nos propres produits cosmétiques, binge-watcher des séries – pour ne pas avoir à réfléchir à notre condition, peu reluisante, de mortels.

L’ennui, antidote à l’agitation

« Le livre ne se contente pas de disséquer la culture de notre époque : après avoir posé le diagnostic, il prescrit des remèdes à nos maux », signale Gonzalo Gragera dans Diario de Sevilla. Et le principal antidote avancé par l’auteur, c’est l’ennui. Plutôt que de le fuir, nous devrions apprendre à l’apprivoiser, seule solution pour être « à l’aise dans nos baskets », explique Freire en interview. « Au lieu de faire une foule de choses, faisons celles qui en valent vraiment la peine », résume Rubén Caravaca Fernández dans le magazine en ligne El Asombrario, saluant un livre qui « montre l’importance de la philosophie à l’heure où l’agitation et la jouissance dominent nos vies ».

À lire aussi dans Books : Comment s’ennuyer intelligemment, mai 2020.

LE LIVRE
LE LIVRE

Agitación. Sobre el mal de la impaciencia de Jorge Freire, Páginas de Espuma, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Lu d'ailleurs Benito Pérez Galdós, l’inépuisable « Balzac espagnol »
Lu d'ailleurs Alois Miedl, spoliateur en chef
Lu d'ailleurs Tsuneno, une femme dans le Japon d’Edo

Dans le magazine
BOOKS n°109

DOSSIER

SOS biodiversité

Chemin de traverse

12 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Armageddon

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Initiation au Cachemire

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.