Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Initiation au Cachemire

Une jeune femme de la bonne société indienne part au Cachemire à la recherche d’un homme qui a compté dans la vie de sa mère décédée. Et découvre la complexité de cette région en proie à un conflit sans fin.


©Harper Collins India

Madhuri Vijay : « J’ai voulu raconter l’histoire d’une famille qui vit dans son cocon et la confronter à des événements d’ampleur géopolitique. »

Avec son premier roman The Far Field, ­Madhuri Vijay fait une entrée remarquée en littérature. Depuis la parution de son livre, en juillet 2019, cette écrivaine indienne trentenaire établie aux États-Unis a raflé trois prix dans son pays natal et a droit à des critiques élogieuses dans la presse américaine. « Vijay aborde de grandes thématiques – le clanisme, le despotisme, la trahison, la mort, la résurrection – dans une prose raffinée mais sans fioritures », apprécie The New Yorker. Dans The New York Times, Jan Stuart salue la fluidité du récit et la profusion de personnages ­attachants, tandis que le quotidien The Indian ­Express juge le livre « passionnant ». De fait, la romancière aborde un sujet qui captive les Indiens et intéresse, quoique dans une moindre ­mesure, un public international : le Cachemire.

« Ce tour de force littéraire n’aurait pas pu mieux tomber, en ces temps de sombres changements dans une région qui se voit privée de ses droits », observe ­Sonali Mujumdar dans le quotidien Hindustan Times. Le 5 août 2019 en effet, le Premier ministre natio­naliste hindou Narendra Modi révoquait le statut d’autonomie de l’État du Jammu-et-Cachemire, pourtant inscrit dans la Constitution indienne. Validée par le Parlement, cette mesure a privé cette région à majorité musulmane des compétences législatives dont jouissent tous les autres États de la fédération indienne. En proie à des flambées séparatistes régulièrement réprimées par le gouvernement depuis l’indépendance, en 1947, la région himalayenne a été placée sous la tutelle directe de New Delhi. Un couvre-feu a été instauré et seuls quelques rares journalistes agréés par le gouvernement ont été autorisés à couvrir la révolte déclenchée par ces mesures, passant sous silence les moyens déployés par l’armée pour la mater.

Le Cachemire est ce « champ lointain » du titre où se rend la narratrice, Shalini, originaire comme l’auteure de Bangalore, dans le sud de l’Inde. La jeune femme cherche à y retrouver Bachir Ahmed, l’homme qui a sans doute le plus compté dans la vie de sa mère, décédée trois ans plus tôt, résume The Indian Express. Ce marchand cachemirien fréquentait leur maison lorsque Shalini était enfant.

C’est le point de départ d’un va-et-vient temporel des années 1990 à la fin des années 2010, et d’un voyage en solitaire jusqu’à un village de montagne reculé du nord du Cachemire.

Hébergée par un couple de musulmans pauvres, la jeune femme protégée de l’upper class hindoue « voit la beauté [de la région] et apprend à l’aimer sans réellement comprendre les difficultés d’un peuple retenu en captivité sur sa terre natale, où les clivages religieux sont très marqués et où la politique étend partout ses tentacules », écrit Sonali ­Mujumdar. « J’ai voulu raconter l’histoire d’une famille qui vit dans son cocon, et la confronter à des événements d’ampleur géopolitique », explique Madhuri Vijay, citée par l’Hindustan Times. Ayant travaillé bénévolement dans une école primaire au Cache­mire entre 2012 et 2016, la romancière ­interroge, dit-elle, la « dichotomie » entre l’intime et le politique.

Qu’apporte au fond The Far Field à la perception du Cachemire qu’a le lectorat indien extérieur à la région ? « Il y a le Cachemire que connaissent les touristes, celui des péniches aménagées et des tapis, qui est le paradis sur terre. Et il y a celui que l’on connaît par les médias, celui des insurgés, un lieu enlisé dans le conflit frontalier entre l’Inde et le Pakistan. Le premier roman de Madhuri Vijay est une tentative fictionnelle de conjuguer ces deux extrêmes », observe la critique Soni Wadhwa dans la revue en ligne Asian Review of Books. Avec un succès mitigé, estime-t-elle, car la région y apparaît surtout comme le cadre « exotique » d’une quête personnelle. Pour Wadhwa, le succès du livre procéderait en partie d’un malentendu : The Far Field serait « moins un roman sur le Cachemire qu’une histoire qui s’y déroule un peu par hasard ». En somme, un beau roman de formation.

LE LIVRE
LE LIVRE

The Far Field (« Le champ lointain ») de Madhuri Vijay, Harper Collins India, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Les meilleures ventes aux Pays-Bas - Entre mémoire et espoir
Bestsellers Grippe espagnole 2.0
Bestsellers Sous emprise

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.