Islamisation en trompe-l’œil

Le taux de fécondité en Iran (environ 1,7 enfant par femme) est inférieur à ceux de la France et du Royaume-Uni ; en 2030, les musulmans ne devraient pas représenter plus de 2 % de la population américaine ; et une récente étude canadienne portant sur le « degré d’assimilation » des immigrés selon des critères tels que l’emploi, la naturalisation et la propriété d’un logement situe les musulmans à 77 sur une échelle de 100, soit « le plus haut niveau enregistré ». Ces données, rapportées par le Toronto Star, ont été compilées par le journaliste canadien Doug Saunders dans un livre qui entend dénoncer un certain nombre de fantasmes sur l’islamisation de l’Occident. (1) Statistiques à l’appui, il assure que ni l’Europe ni l’Amérique du Nord ne risquent d’être submergées sur le plan démographique ou culturel par une quelconque « vague musulmane ». Et souligne qu’il n&...

LE LIVRE
LE LIVRE

Le mythe de la vague musulmane de Islamisation en trompe-l’œil, Vintage

SUR LE MÊME THÈME

Périscopes Donner corps à la faim
Périscopes Les esclaves oubliés d’Indonésie
Périscopes Tout le savoir de la forêt

Dans le magazine
BOOKS n°120

DOSSIER

Grandes aventurières

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

À propos de Books

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

De la tendresse dans un monde de brutes

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire