Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Le jour de la honte

Un an après l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du pacte de Varsovie, les commémorations tournent à l’affrontement. Bilan : cinq manifestants antisoviétiques tués par des soldats tchécoslovaques. Le 21 août 1969, c’est « le jour où des Tchèques ont tiré sur des Tchèques », résume le quotidien Dnes, « le jour où l’armée s’est retournée contre son peuple », écrit l’hebdomadaire Reflex, ou encore « le jour de la honte », affirme le titre du livre de l’historien Daniel ­Povolný. Cet ouvrage collectif est salué pour son érudition et son objecti­vité mais aussi pour son travail de mémoire. Car si Jan Palach, l’étudiant qui s’était immolé par le feu face aux chars russes, fait figure de ­héros, les victimes de 1969 sont tombées dans l’oubli. « Si on veut éviter d’avoir une vision schématique de notre histoire, il faut analyser cet événement sans tabou », écrit le quotidien en ligne ­Aktualně.­cz. Le site d’information e15.cz suggère d’« inscrire Den hanby aux programmes scolaires afin que les jeunes n’oublient pas ». Dans l’espoir, conclut le quotidien Hospodářské Noviny, « que le côté obscur de notre carac­tère ne resurgisse jamais ».

LE LIVRE
LE LIVRE

Den hanby. 21. srpen 1969 v ulicích ceských a moravských mest de Daniel Povolný, Mlada Fronta, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Fuyante et fascinante anguille
Bestsellers Scénariser le fascisme
Bestsellers Dickens plutôt qu’Orwell

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.