La guerre des manuels scolaires

Partout, les enfants sont l’enjeu des luttes d’influence que se livrent les adultes pour faire valoir la supériorité de leur nation, de leur régime politique, de leur religion ou de leurs préjugés. Les démocraties ne sont pas épargnées.

On l’a vu en France à propos de l’introduction de la « théorie du genre » dans les manuels de sciences naturelles, le contenu idéologique des livres scolaires est un sujet sensible. Pas moins de quatre-vingts députés de droite demandèrent en août 2011 au ministre de l’Éducation le retrait des manuels scolaires de SVT pour les première ES et L qui défendaient (selon eux) la « théorie du genre sexuel » (laquelle privilégie les facteurs culturels dans la formation de l’identité et de l’orientation sexuelles). Une autre controverse porte sur les manuels d’économie en classe de 1re et terminale, accusés de privilégier le point de vue antilibéral. Dans un rapport récent, un think tank observe par exemple que « l’entrepreneur est absent des manuels. Aucune histoire d’entrepreneur n’est présentée (1) ». Ce type de problème se rencontre dans tous les pays du monde, véhiculant des réactions allant parfois jusqu’à la violence physique. En Inde, des historiens ont ainsi été agressés par des hindouistes radicaux pour avoir contribué à alimenter les manuels en données jugées scandaleuses (ainsi le fait que ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Enseignement de l’histoire et réconciliation de La guerre des manuels scolaires, Peter Lang

SUR LE MÊME THÈME

Post-scriptum Trop de démocratie ou trop peu ?
Post-scriptum Les arbres et le CO2
Post-scriptum Le piège de Thucydide

Dans le magazine
BOOKS n°120

DOSSIER

Grandes aventurières

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

À propos de Books

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

De la tendresse dans un monde de brutes

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire