La maison du tortionnaire

La maison du tortionnaire

Publié dans le magazine Books, mai 2019.
Désigné meilleur roman de l’année 2018 par les libraires norvégiens, Leksikon om lys og mørke (« Encyclopédie de lumière et d’obscurité ») retrace le destin de la belle-famille de l’auteur, les Komissar, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Dans la Norvège occupée par les troupes allemandes, un des membres de la famille, figure de la communauté juive de Trondheim, est fusillé dans un camp de la Gestapo. À la Libération, la famille choisit d’emménager dans la grande villa où a sévi l’un des pires criminels de guerre norvégiens, Henry Rinnan. La cave qui servait de salle de torture devient une scène…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire