La montée de l’islam au Mexique

Ils ont un peu plus de 20 ans et ne parlent pas un mot d’arabe. Pourtant, de plus en plus de jeunes Mexicains embrassent avec ferveur la religion musulmane. Ils se disent séduits par sa rigueur morale et sa dimension « révolutionnaire ».

 

Quatre hommes à genoux prononcent les paroles rituelles : « J’atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Mahomet est son prophète. » Ce sont les mots de la chahada, la profession de foi qu’il est nécessaire de prononcer pour devenir musulman. Ariel est l’un d’eux. Entré dans l’islam depuis vingt minutes, ému, souriant, il s’apprête à faire la première prière de sa vie avec ses nouveaux frères. En ce vendredi de juillet 2015, au centre islamique Al-Hikmah de San Juan de Aragón, un district de la zone nord de Mexico, la petite communauté célèbre le ramadan, mois sacré de l’islam, le neuvième du calendrier lunaire musulman, au cours duquel Mahomet reçut la révélation du Coran. La mosquée d’Aragón est en réalité une maison particulière d’un quartier populaire, que l’imam Isa Rojas a aménagée avec une décoration arabisante – ouvertures de fenêtre en ogive, tapis au sol et citations du Coran aux murs. Depuis 2006, le lieu est officiellement devenu un centre islamique, peu après le retour d’Isa Rojas d’Arabie ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Kalashnikov de Paola Aisha Schietekat Sedas, La Cifra Editorial, 2013

SUR LE MÊME THÈME

Religion À Vetka, les ombres des vieux-croyants d’antan
Religion Mgr Corneille : « Le Kremlin a enfin cessé de persécuter les vieux-croyants »
Religion Marie Madeleine, vraie apôtre, fausse prostituée

Aussi dans
ce numéro de Books