Le grand refoulement

Face à une actualité anxiogène, les lecteurs russes s’évadent avec des romances entre garçons, des conseils en psychologie et un succès de longue date libertarien.


— Source : L’Union du livre russe, le 9 juin 2022.

Le palmarès publié par l’Union du livre russe est une photographie fidèle du marché du livre, mais aussi un baromètre de l’état d’esprit des Russes. Or, ce qui peut surprendre dans la compilation des données des quatre principales librairies du pays pour le premier semestre 2022, c’est qu’on n’y trouve aucun écho de la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine le 24 février. En première position trône le livre de développement personnel de la journaliste biélorusse Olga Primatchenko, « Être tendre vis-à-vis de soi-même ». Faut-il y voir une quête de douceur en réaction à la violence des derniers mois ? 

Le succès du roman « L’été en foulard rouge » est plus inattendu. Il relate une romance naissante entre un jeune pionnier(membre d’une organisation de jeunesse communiste) et un animateur dans un camp de vacances du temps de l’URSS. Sorti en 2021, ce récit est vite devenu culte auprès des jeunes. Il faut dire que, depuis la ...

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers John Donne, poète rock’n’roll
Bestsellers Dans la bulle sensorielle des animaux
Bestsellers Mémoires d’une affamée

Aussi dans
ce numéro de Books