Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Lu d'ailleurs
Temps de lecture 1 min

Le journal de Raqqa

La ville syrienne de Raqqa, détenue par les combattants de l’organisation terroriste État islamique (EI) pendant trois ans, a officiellement été libérée le 17 octobre par la coalition internationale. Très peu d’informations ont filtré quant à la manière dont les djihadistes dirigeaient la vie quotidienne de ces habitants. The Raqqa Diaries, le journal publié par un jeune syrien de 24 ans, est donc un document particulièrement précieux.

« C’est aussi puissant et haletant qu’un thriller, mais c’est un récit non-fictionnel brutal, raconté dans l’urgence et le dépouillement », commente Robin Yassin-Kassab dans The Guardian. Dans son journal, préalablement crypté et envoyé clandestinement à la BBC, Samer décrit la peur omniprésente, l’hypocrisie des dirigeants de l’EI et les exécutions arbitraires qui rythmaient la vie des Syriens. Il raconte comment sa fiancée a été mariée de force à un soldat de l’EI, comment il a été arrêté et fouetté quarante fois pour avoir juré à voix haute lors de la décapitation publique de son voisin et comment il a été contraint d’abandonner ses proches pour fuir vers un camp de réfugiés au Nord du pays.

Malgré le tragique de son témoignage, Samer semble ne pas avoir perdu l’espoir, « l’espoir que les sacrifices faits par notre peuple finiront par bannir la cruauté et le mal qui ont longtemps poursuivi notre pays ».

 

A lire aussi dans Books : Les rouages de l’Etat islamique, novembre 2015.

 

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs ». Pour recevoir le Books du jour inscrivez-vous gratuitement.

LE LIVRE
LE LIVRE

The Raqqa Diaries: Escape from Islamic State de Samer, Interlink Books, 2017

SUR LE MÊME THÈME

Miles Davis et son alter ego Baudelaire
Trop bon pour être vrai
Le caractère des ultras

Dans le magazine
BOOKS n°107

DOSSIER

Et maintenant ? Le débat sur la croissance

Littérature

Seconde Guerre mondiale : peut-on être juif et hongrois ?

par Ildikó Józan

Société

Quand on est con, on est con

par Anthony Daniels

En librairie

J'ai épousé un espion

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.