Consuegro, consuegra
par Daniel Pennac

Consuegro, consuegra

Publié dans le magazine Books, mars 2013. Par Daniel Pennac

« À Jamon, mon consuegro, notre petit-fils commun demanda un jour :
– Sais-tu comment mon parrain appelle ma marraine ? Jamon ne le savait pas.
– Sa “commère” ! s’exclama l’enfant. Et mon parrain, c’est le “compère” de ma marraine !
– Et nous deux, demanda Jamon, Olivier et moi, tes deux grands-pères, comment nous nomme-t-on en espagnol ? Tu le sais, ça ?
Consuegros ! s’écria le gamin aussi fièrement que si nous avions été des pistoleros.
– Bravo !
– Et consuegras mes deux grand-mères !
– Tout juste. »

D. P.

(Merci à Dominique Benmuvhar  de nous avoir indiqué ce mot !)

Aidez-nous à trouver le prochain « mot manquant »  Comment diable nommer le sentiment qui anime ces vieux couples confits dans la rancœur de vivre ensemble ? J’en ai tant rencontré… Il doit bien y avoir un mot pour les nommer. Mais dans quelle langue ?

Écrivez à

 

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire