Le roman vrai des Amazones

Considérées depuis les années 1960 comme une fiction élaborée par une Grèce misogyne pour exalter a contrario la femme comme il faut, les Amazones tiennent aujourd’hui leur revanche. Présentes dans la plupart des contes et légendes d’Asie centrale, ces guerrières à cheval, habiles au tir à l’arc et intrépides, ont bien existé. L’archéologie désormais en témoigne.


L’Amazone de la mythologie classique occupe toujours une grande place dans la culture contemporaine. Élevée au rang d’archétype, cette guerrière, habile au tir à l’arc et cavalière émérite, ennemie du patriarcat et affranchie de toute domination masculine, a fourni un modèle à d’innombrables femmes puissantes et excentriques : Elizabeth Ire et la Grande Catherine, mais aussi Wonder Woman et Katniss Everdeen, l’héroïne de Hunger Games. Ces guerrières de légende font aussi partie des figures omniprésentes dans l’art et la littérature des Grecs et des Romains. Rares étaient les temples antiques à ne pas posséder de bas-relief représentant les Amazones en plein combat, avec leur pantalon moulant aux riches motifs et leur bonnet de feutre muni de rabats couvrant les oreilles. De la plaine de Troie à l’aréopage d’Athènes en passant par les conquêtes d’Énée en Italie (origine légendaire de Rome) et les campagnes orientales d’Alexandre, elles interviennent dans la quasi-totalité des récits de guerre antiques, tant réels que mythologiques. Les historiens de l’Antiquité ont consacré aux Amazones des textes minutieux, en ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Les Amazones de Le roman vrai des Amazones, Princeton University Press

SUR LE MÊME THÈME

Histoire La déesse Tyché dans votre poche
Histoire États-Unis : par ici la sortie !
Histoire Chine : un autoritarisme tout en souplesse

Aussi dans
ce numéro de Books