Le viol de la terre mère

Le viol de la terre mère

Le développement durable, dans la Saxe du XVe siècle.

Publié dans le magazine Books, novembre 2010.
La notion de développement durable ne date pas d’hier. Dans un ouvrage sur l’« histoire culturelle » de ce concept, le journaliste allemand Ulrich Grober déterre un ouvrage allemand paru à la fin du XVe siècle, à une époque où les montagnes de Saxe étaient depuis une vingtaine d’années le théâtre d’une véritable « ruée vers l’argent ». Comme l’explique le spécialiste français Robert Halleux dans un article récent, dans « ce milieu où les érudits côtoyaient les maîtres de fosse », naît un débat « sur la dignité sociale de l’art des mines et plus généralement des activités techniciennes ». L’un de ces érudits, Paulus Niavis, enseignant, dédie au curé de Zwickau un petit livre en latin, dans lequel Ulrich Gruber détecte, abasourdi, les concepts et jusqu’aux mots utilisés aujourd’hui par les promoteurs du développement durable. Niavis recourt à une figure littéraire…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire