L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

L’enfer de Céline en anglais

La première traduction anglaise de Bagatelles pour un massacre (1937) est parue récemment au Paraguay, aux Éditions de la Reconquête, sous la plume d’un traducteur anonyme, note « J.C. », l’anonyme auteur de la page « NB » qui clôt chaque semaine le Times Literary Supplement. L’éditeur, écrit-il, « se sent obligé d’affirmer qu’il “ne cède pas dans la propagande antisémite ou raciste” » (la formule française est : « ne draine aucune idéologie raciste ou antisémite »). J.C. note que le catalogue comprend aussi, en français, L’École des cadavres (1938) et Les Beaux Draps (1941), ainsi que « des œuvres de Robert Brasillach, le rédacteur en chef du journal fasciste Je suis partout ». J.C. juge « presque admirable l’énergie » qui inspire ce texte : « En une seule page, nous avons compté vingt-deux usages du mot “Juif”. » Il ajoute : « Ces pamphlets sont des curiosités, d’intérêt pour les seuls céliniens. » Ils sont interdits de publication en France.

LE LIVRE
LE LIVRE

Bagatelles pour un massacre de Le mot du mois, Éditions de la Reconquête

SUR LE MÊME THÈME

Skoob Traduction manquante – Ministre d’Ubu
Skoob Livre oublié – Un Montesquieu au petit pied
Skoob Le mot du mois

Dans le magazine
BOOKS n°100

DOSSIER

Du bon usage de l'esprit critique

Chemin de traverse

16 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Esprit critique, es-tu là ?

par Olivier Postel-Vinay

Philosophie

L’esprit critique comme obscurantisme

par Marcel Gauchet

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.