Les deux voies de la sagesse

Fin du confinement, fin des lectures sans fin ou de livres infiniment longs. Mauvaise nouvelle pour les philosophes, en tout cas les philosophes à « système », c’est-à-dire ceux qui proposent une explication exhaustive et rigoureusement argumentée de notre monde et de ce que nous y faisons. Kant est sans doute le recordman du genre avec ses trois Critique 1, 2000 pages bien tassées. Mais sans système, pas de philosophie, n’est-ce pas? Pour autant, pas de panique: on peut aussi dénicher, entre deux pavés, des textes ultrabrefs, à commencer par ceux des pionniers de la spéculation philosophique, les penseurs pré­socratiques Héraclite, Anaximandre, Xénophane et Parménide.

Les Grecs virtuoses ne détiennent pourtant pas le monopole de la concision de la pensée; bien d’autres auteurs, parmi lesquels Pascal, Goethe, Lichtenberg et Nietzsche, savent manier l’aphorisme, l’apophtegme (semblable à l’aphorisme mais plus noble car plus compréhensible, plus moralisant et proféré par un sage reconnu), l’...

SUR LE MÊME THÈME

L'avenir radieux de la lecture Parlez-moi de vous – et de moi
L'avenir radieux de la lecture Le bonimenteur du livre
L'avenir radieux de la lecture Ne canonnez pas le canon

Aussi dans
ce numéro de Books