L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Les Pionnières des étoiles

Sauvegarder cet article

À la fin du XIXe siècle, grâce aux progrès de la photographie, les astronomes entreprennent de cartographier précisément le ciel. Lire, recouper, archiver les informations contenues par ces milliers de clichés était un travail de titan. À Harvard, il fut confié à des femmes, dont l’auteure de vulgarisation scientifique Dava Sobel ­retrace le parcours dans « L’univers de verre ». Edward Pickering, directeur de l’observatoire de la prestigieuse université américaine, inaugure cette tradition des « calculatrices humaines » en 1881. Sa première recrue est sa bonne, Williamina Fleming. Il a repéré chez
cette ancienne institutrice de grandes capacités. Compétente et travailleuse, Fleming consacre le reste de sa vie à répertorier plus de 10 000 étoiles grâce à un système de sa création. En 1899, elle sera la première femme à obtenir un titre officiel de Harvard, celui de conservatrice des photographies astronomiques. Pickering l’a mise à la tête d’une équipe entièrement féminine, ce qui permet d’attirer de riches ­donatrices. « Si Harvard a attri­bué son premier doctorat en astronomie à une femme, c’est pour la simple raison que d’autres femmes ont doté financièrement des programmes de recherches sur le sujet pour les étudiantes », écrit Lorraine Daston dans The Guardian. Certaines « calculatrices de Harvard », comme Williamina Fleming, Antonia Maury, Henrietta Swan Leavitt, Annie Jump Cannon et Cecilia Payne, ont marqué l’histoire de l’astronomie. « Elles ­aimaient leur travail, souligne Janna ­Levin dans The New York Times. L’astronomie était le domaine qu’elles s’étaient choisi, et leur dévouement, comme le montre ce livre, est irréprochable. » Mais leurs tâches étaient souvent fastidieuses, et elles étaient moins payées que les hommes ou même qu’une secrétaire.
LE LIVRE
LE LIVRE

The Glass Universe de Dava Sobel, Viking, 2016

SUR LE MÊME THÈME

Périscope La raison mise à mal
Périscope La tolérance : son histoire et ses limites
Périscope L'empire de l'ignorance

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.