L’Europe rêvée de Kundera

L’écrivain tchèque entre ce mois-ci dans la Pléiade. Installé en France depuis 1975, Milan Kundera est partout célébré pour avoir ressuscité une Europe centrale dont l’identité avait été annihilée par la logique bipolaire. Mais sa vision de l’Histoire est idéalisée.

L’idée d’Europe centrale aura été le premier grand thème lancé par Milan Kundera, avec un succès surprenant. Avant que l’écrivain tchèque ne s’en mêle, les éditeurs de l’Ouest traitaient les œuvres issues de la région comme de simples témoignages sur le communisme, pas nécessairement d’une grande importance littéraire, mais que le « monde libre » se faisait un devoir moral de publier. À cette époque, il est vrai, chaque intellectuel exilé de l’Europe communiste avait la possibilité de vivre de l’industrie politico-culturelle qui s’était créée autour de la frontière entre les deux blocs. Les écrivains séduits par cette opportunité étaient protégés par des groupes puissants, pour lesquels le rideau de fer représentait un intérêt stratégique et économique. Mais cette récupération idéologique n’était un secret pour personne, et tous les intellectuels indépendants étaient confrontés à ce dilemme : accepter, ou non, de vivre « du témoignage sur la différence entre les camps ». Je connais personnellement des hommes qui préférèrent la misère au moindre rôle dans ce jeu....
LE LIVRE
LE LIVRE

Milan Kundera l’Européen de Jiří Dienstbier, Rada pro mezinárodní vztahy, 2010

ARTICLE ISSU DU N°20

SUR LE MÊME THÈME

Idées Le regretté scalpel de Revel
Idées La comète de Halley, Darwin et le grand mufti
Idées Deux cerveaux amoureux

Aussi dans
ce numéro de Books