Soutenez l’esprit critique ! Participez à la campagne pour préserver l’indépendance de Books !

L’intelligence du perroquet

« Les animaux en savent plus que nous ne le pensons, et pensent bien plus que nous ne le savons », écrit Irene Pepperberg. Même les perroquets. Du moins Alex, le perroquet gris d’Afrique qu’elle a acheté, élevé et formé. Par la grâce des médias, Alex est devenu un personnage célèbre. Sa mort, en 2007, à l’âge de 31 ans, fut à l’origine de nombreux articles, notamment dans le New York Times. The Economist lui consacra sa page nécrologique hebdomadaire, honorant l’animal à l’égal de Luciano Pavarotti ou d’Ingmar Bergman. Un an plus tard, le quotidien américain et l’hebdo
madaire britannique accordent une place respectable à l’autobiographie à deux voix publiée par la chercheuse. Pourquoi ce bruit ? Irene Pepperberg était une jeune fille pétrie de timidité. L’achat d’un perroquet changea la vie de l’étudiante en chimie au célèbre MIT (Massachusets Institute of Technology), à Boston. L’animal était souvent « son seul interlocuteur de la journée ». Irene Pepperberg se tourna vers l’étude de la communication animale, faisant d’Alex un objet d’étude ; à raison de huit heures d’entraînement par jour, selon un modèle développé dans les années 1970 en Allemagne : un expérimentateur donne des leçons à l’un de ses collègues, qui se prête au jeu, et l’animal est sollicité de temps à autre. Résultat : Alex comptait jusqu’à six, pouvait additionner, connaissait le nom de cinquante objets. Mieux, il se montrait capable de forger ses propres expressions pour désigner un objet et de combiner des phonèmes pour construire de nouveaux mots. Le plus étonnant, peut-être, était sa faculté d’empathie. Ses dernières paroles furent pour Irene : « Toi bonne. Je t’aime ». Comme le note The Economist, l’expérience, qui a duré vingt ans,  sera difficile à reproduire.
LE LIVRE
LE LIVRE

Alex et moi. Comment une chercheuse et un perroquet ont découvert un monde caché de l’intelligence animale – et noué une relation profonde, Collins

SUR LE MÊME THÈME

Périscopes Donner corps à la faim
Périscopes Les esclaves oubliés d’Indonésie
Périscopes Tout le savoir de la forêt

Dans le magazine
BOOKS n°99

DOSSIER

La forêt et nous

Chemin de traverse

20 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Une certitude, des questions

Bestsellers

Le printemps malgré tout

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.